Bloc notes

 

Vous pouvez désormais être informé des évolutions de ce site en utilisant le flux RSS.

 


  • Histoire de la création du PNR des Baronnies



  • Le projet de charte du PNR des Baronnies provençales a reçu un avis favorable des instances compétentes du ministère de l'écologie et de la fédération nationale des PNR.
  • Le texte a été jugé remarquable par ces instances nationales.

  • Les conseils généraux de la Drôme et des Hautes-Alpes ont approuvé le projet en avril 2012.

  • Les conseils régionaux Rhône-Alpes et PACA  ont également donné leur accord en juillet 2012.
  • En 2014, la fédération nationale des parcs a donné un avis favorable malgré l’avis négatif de la commission du conseil national de protection de la nature.

  • Le ministère a alors statué.

 

  • Le décret de classement a été signé à Vinsobres par Ségolène ROYAL
  • le 8 décembre 2014.

 

Consulter l'article du TAM-TAM des Baronnies pour avoir un historique complet.

ACTUALITE

Le premier décembre 2016 Ventoux Magazine nous informe :

 

Le président national des Parcs régionaux à la rencontre des Parcs de la région PACA

 

 

Le président de la Fédération nationale des Parcs naturels régionaux (PNR), Mickaël Weber, vient de passer deux journées dans le Parc des Baronnies provençales.

Reçu à Buis-les-Baronnies puis à Montbrun-les-Bains, il a pu constater la forte motivation des représentants des PNR en participant notamment à la réunion du réseau des PNR de PACA dont Henriette Martinez, présidente du Parc des baronnies provençales est aussi la présidente. 

Les présidents des 7 PNR (Alpilles, Baronnies provençales, Camargue, Luberon, Préalpes d’Azur, Queyras et Verdon) et les représentants des 2 projets de PNR (Sainte-Baume et Mont-Ventoux), de la région PACA, étaient ainsi présents autour du président national pour poursuivre le travail du réseau des PNR PACA en termes de mutualisation des moyens et de mise en œuvre de projets communs concernant notamment le tourisme.

À l’heure de la réforme de la loi NOTRe sur les compétences des collectivités locales, la présidente Henriette Martinez a rappelé l’importance des PNR dans la dynamisation du territoire en insistant sur leur rôle d’innovation et surtout de transmission des actions. Selon le président national Mickaël Weber, les Parcs créent d’importants leviers économiques notamment grâce au déploiement d’une véritable ingénierie de territoire. Alors que le projet de PNR de la Sainte-Baume est déjà à l’étape de l’enquête publique et devrait émerger courant 2017, Mickaël Weber reste plutôt optimiste concernant le projet de Parc du Ventoux même si son processus connait un frein depuis les derniers mois. Il a ajouté que l’obtention d’un label « Grand Site de France » est « totalement inutile pour le Ventoux » (SIC) car il est déjà mondialement connu. Jacqueline Bouyac, conseillère régionale PACA déléguée aux Parcs, qui se positionne clairement en faveur de la création du Parc naturel régional du Ventoux, a tenu à préciser que la région vient de nommer un médiateur qui viendra bientôt à la rencontre des élus du territoire du projet de Parc du Ventoux.

 

Dernier PNR labellisé, le PNR des Baronnies provençales qui est situé au confluent de 2 régions administratives devrait bientôt voir aboutir son projet de Maison du Parc, nouveau siège et vitrine du PNR, grâce aux participations financières des régions PACA et Auvergne Rhone-Alpes. Pour une meilleure visibilité, un grand projet de création de signalétique est actuellement à l’étude pour marquer la présence du PNR des Baronnies provençales, en particulier sur les autoroutes, les routes départementales et les communes du périmètre Parc.

 

Créés à l’initiative du Général de Gaulle, les PNR fêteront leur 50ème anniversaire en 2017.

51 Parcs sont déjà labellisés et une vingtaine de projets de Parc sont actuellement à l’étude.

 

 

 


Quelques informations sur le parc des baronnies :

Les PNR n'ont aucun pouvoir réglementaire, ils ne peuvent exercer aucune action en matière de chasse ou de propriété privée et ils ne lèvent pas l'impôt.

 

La motte chalencon

 

Seul un Parc Naturel Régional permet d’obtenir un financement des projets selon la règle suivante : 1 € apporté par les communes du parc génèrera 9 € de la part des autres financeurs. (Région, Département, Etat, Europe)

 


   

 

       Le séchage des lavandes                 La cueillette des abricots

 

le projet de charte qui engage les collectivités concernées (communes et structures intercommunales) a été rédigé après une large concertation menée dans des commissions thématiques.

Ce projet a reçu les avis très favorables des régions Rhône-Alpes et PACA ainsi que du ministère du développement durable.

 

     
Les vendanges(photo de JC Cumin)

La charte s’articule autour de trois grandes ambitions :


  • Valoriser les atouts naturels et humains : développer la connaissance des territoires,  préserver la qualité des espaces naturels, gérer au mieux l’utilisation de l’eau, mettre en valeur le patrimoine culturel,  conforter le patrimoine agricole et forestier, véritable emblème des Baronnies.

  • Développer l’économie basée sur l’identité locale : favoriser les projets collectifs d’agriculteurs en matière de nouvelles pratiques, valoriser et  promouvoir les produits locaux. L’agriculture biologique et les circuits courts seront encouragés. L’agro-tourisme sera privilégié ainsi que les activités de pleine nature (randonnée, cyclotourisme, escalade, vol libre…).

  • Concevoir un aménagement solidaire et durable : concilier le développement tout en préservant ses paysages qui sont un élément essentiel de sa richesse. Il faudra également favoriser la sobriété énergétique et l’utilisation de l’énergie locale, permettre un accès à la culture et aux services de santé.

Pour en savoir plus consulter le site du SMBP : http://www.baronnies-provencales.fr/